Voilà un beau cadeau de Noel que Jean Pierre Bonato organisateur de la SRC (Sunday Ride Classic) offre aux amateurs d’endurance classic avec le retour d’une épreuve de 4 heures au sein du week-end moto printanier sur le circuit Paul Ricard, les 24 et 25 mars 2018.

Pour sa 10ème édition, la Sunday Ride accueillera une épreuve d’endurance vraiment classique : Européan Endurance Legend , avec des machines variées, exotiques et couvrant un large panel de la production pour le plus grand bonheur des spectateurs pouvant voir les mécaniques de ces motos aux carénages ouverts ! Les motos ayant forgé la LEGENDE de l’endurance !

Cette manche en nocturne se déroulera dans le cadre d’un nouveau championnat européen d’Endurance Classic qui regroupe les machines Superbikes devant 1987 et classiques d’avant 1985. Il est prévu deux autres manches (Allemagne et Angleterre) en plus de celle du Castellet en France.

les Teams adhèrent déjà

Cette idée est venue en constatant la dérive des épreuves classiques d’endurance avec l’ouverture aux motos post-classic (RC30, ZXR7, GSX-R, etc) qui dénature l’esprit car trop proche des motos actuelles avec des roues de 17 pouces et des cadres périmétriques en plu, sans oublier l’aspect financier :

« L’ « European Endurance Legend Cup » est un projet que nous soutenons depuis les premiers instants, car il faut garder en piste ces motos qui ont fait les grandes heures de l’endurance. Moteurs visibles, roues de 18, cadres spéciaux, l’âme de l’endurance est là ! Ce plateau qui rassemble des machines Japonaises et Européennes, s’inscrit dans la grande tradition de l’endurance, tout en devenant certainement le plateau le plus relevé de machines classiques vu la qualité des teams engagés et leur degré de préparation. L’ouverture de la saison en nocturne au Paul Ricard sera un événement à ne pas manquer avec un illustre starter pour donner le coup d’envoi !!! ! » lâche Jean Pierre.

Le Team Force Suzuki, a immédiatement adhéré à ce nouveau championnat : « Team Force a mené les quatre courses de l'European Classic Series l'année dernière et a remporté la plus prestigieuse course d’endurance classique; le Bol d'Or Classic 2017, avec les pilotes Matthieu Lagrive et Bruno Le Bihan. Avec l'introduction de machines «Ready to Race» et inabordables dans la nouvelle classe Evo de la série ECS, nous avons pris la décision, comme beaucoup d'autres équipes, de rejoindre l’ « European Endurance Legend Cup ». Le professionnalisme que les organisateurs affichent, à commencer par un agenda de courses confirmées et des règlements précis, nous semble prometteur. » ajoute Christin Hames, le manager du team belge.


Les dates confirmées pour l'European Endurance Legend Cup

24/25 mars: Sunday Ride Classic - Le Castellet (Circuit Paul Ricard), France.

Le week-end Sunday Ride Classic est un événement majeur de moto classique établi au Circuit Paul Ricard dans le sud de la France. Il s’agira en 2018 de sa 10ème édition mélant collectionneurs privés, pilotes stars et plateaux de courses historiques. L’épreuve de l'European Endurance Legend Cup durera quatre heures et se terminera dans la nuit le Samedi soir. 

12/13 mai: Endurance Legends 4 Hour - Donington Park, Royaume- Uni 

La course Endurance Legends 4h revient à Donington Park après la première édition de 2017. L'endurance de quatre heures 2018 sera le point culminant d'un week-end plein d'attractions, de courses classiques et débutera le dimanche midi afin que tout le monde puisse vivre l'atmosphère des paddocks et du Parc Ferme. 

7/8 juin: Speedweek - Oschersleben, Allemagne

Le week-end de la Speedweek se déroule sur le circuit d'Oschersleben depuis vingt ans. La course de quatre heures de l'European Endurance Legend Cup partagera le week-end avec une manche du Championnat du Monde FIM d'Endurance (EWC) des motos modernes. 


Une quatrième course est actuellement en discussion. 

Les motos admises

Des règles ont été définies pour quatre catégories de machines. Les classes ont été choisies pour correspondre aux machines utilisées dans les courses d'endurance classique et pour garder autant de machines compétitives malgré une décennie qui a vu d'énormes progrès dans la conception de motos, à commencer par les Ducati à couples coniques jusqu’au premières GSX-R750 de Suzuki. En résumé, les classes sont les suivantes: 

Classique : de 1968 à 1981, deux temps refroidies par air, deux temps refroidis par l'air ou eau, moteurs à 4 soupapes à 1000cc, moteurs à 2 soupapes à 1300cc - cadres originaux ou modifiés. Cette classe est prévue pour répondre aux machines Laverda, Ducati Bevel, BMW, Moto Guzzi et plus récentes Kawasaki Z1000 et Suzuki GS1000 avec des moteurs préparés. 

Légende : De 1976 à 1984 à deux ou quatre temps, refroidies par air ou eau, déplacement maximal de 1300 cm3 - cadres d'origine, modifiés ou spéciaux. Cette catégorie comportera de nombreux gros moteurs à quatre cylindres Honda, Suzuki et Kawasaki dans des cadres Harris, P & M, Martin, Bakker, Bimota, etc. 

Super Stock : 1973 à 1986 quatre cylindres 750cc ou deux cylindres 1000cc machines avec refroidissement par air ou eau et cadres d'origine; aucune préparation moteur n'est autorisée. Cette catégorie est destinée aux premières Suzuki GSX-R750, aux premières Honda VFR750, Yamaha FZ750 et Kawasaki GPX750 

Superbike : de 1976 à 1986, jusqu'à 1300 cm3 de cylindrée avec refroidissement par air, eau ou huile – cadres originaux, modifiés, spéciaux. Cette classe devrait comporter des motos de course du milieu des années quatre-vingt. 

Vidéo: