Le 5 février 2020, trois aventuriers des temps modernes iront rallier Paris à l'Alpe d'Huez, de nuit, au guidon de Motobécanes des années 50. Un hommage à une aventure similaire, réalisée par Georges Monneret et ses fils en 1948.

Père de notre ami Philippe Monneret, Georges Monneret a été un pilote moto, détenteur de nombreux records (183 records du monde et 499 victoires en compétition) dont certains ont été réussis, disons, pour l'amour du geste, ce qui les rend encore plus remarquables ! Ainsi, en janvier 1948, Georges et ses deux jumeaux (Pierre et Jean, Philippe arrivera plus tard) partent a minuit de Paris, avec l'idée de rallier l'Alpe d'Huez plus vite qu'en autocar, ce qui prenait à l'époque 15h30 pour couvrir les 670 kilomètres. Au guidon de Motobécanes D45S (connue aussi sous le nom de Motoconfort C45), en consommant 2,5 l/100, ils mettront 13h45. Un véritable exploit, alors relaté dans tous les médias de l'époque. 

72 ans plus tard, trois compères eux aussi habitués aux challenges farfelus, décident de remettre le couvert : ils partiront le 5 février au soir de Paris, sur des machine équivalentes. Les habitués du monde de l'auto ancienne connaissent Igor Biétry, Thierry Dubois (notamment par ses dessins et ouvrages sur la Nationale 7), ainsi que Jean-Claude Amilhat (probablement l'une des plus belle plumes de la presse auto) et nul doute que la façon dont le trio nous relatera l'aventure vaudra elle aussi le détour. 

L'équipe partira du salon Rétromobile, porte de Versailles à Paris, le 5 février à 19 h.